Fenêtre isolante : les matériaux et les vitrages adaptés

Fenêtre isolante : les matériaux et les vitrages adaptés

La perte de la chaleur au sein du logement vient généralement des ouvertures qui ne sont pas isolantes. Une meilleure isolation thermique s’avère avantageuse dans le sens où elle permet premièrement de réaliser des économies d’énergie. Puis de procurer un confort accru sans donner la sensation de courant d’air à proximité des fenêtres, et encore de protéger l’environnement en limitant les émissions de gaz carbonique.

Pour une efficacité maximale de la rénovation thermique des fenêtres. Il est primordial que les matériaux et les vitrages soient de qualité, correspondant à la réglementation thermique en vigueur selon RT 2012.

Quels matériaux privilégier pour une isolation réussie ?

Concernant les menuiseries de fenêtres dans le projet d’isolation, plusieurs matériaux peuvent être utilisés : le bois, le PVC, l’aluminium avec rupteur de pont thermique ou RPT voire la mixture de bois et aluminium. Chaque matériau présente des avantages.

La fenêtre isolante en bois est la plus adéquate en grand froid. On considère que le bois est le matériau le plus performant qui offre une meilleure isolation thermique et phonique.

Le bois est suivi de près par le PVC qui contient des chambres étanches remplies d’air permettant une isolation maximale thermique et phonique. On l’apprécie par sa légèreté et son aspect esthétique.

L’aluminium est très résistant, imputrescible, voire décoratif, grâce à ses multiples coloris. L’aluminium avec rupteur de pont thermique ou RPT est bénéfique à cause de sa puissante conductivité thermique tout en conservant la chaleur et le confort thermique.

La fenêtre en bois et aluminium ou mixte es très utilisée dans le domaine de rénovation thermique. La combinaison de ces deux matériaux offre un meilleur résultat en matière d’isolation thermique et acoustique.

Quels vitrages choisir pour une meilleure isolation ?

Pour que les vitrages soient bien isolés sur le plan thermique que phonique. Il est recommandé d’opter pour un double vitrage qui est plus performant qu’un simple vitrage. Le double vitrage amoindrit efficacement la déperdition de chaleur aussi bien que la sensation paroi froide à cause de l’air qui se trouve entre les deux plaques de verre.

Le double vitrage à Isolation Renforcée ou VIR constitue la nouvelle génération en termes de vitrage, permettant un vitrage optimal des fenêtres isolantes. Le VIR contient une couche transparente de gaz non émissif, de l’argon, entre les deux plaques de verre. Ce gaz fonctionne pour empêcher le froid d’entrer et la chaleur de s’échapper. Il permet également de diminuer de manière efficace la conductivité thermique entre les deux plaques de vitres. Car le poids du gaz est plus important que celui de l’air. Le système est trois fois plus isolant que le double vitrage standard. Permettant d’économiser jusqu’à 30 % d’économies sur la facture des chauffages.

A l’instar de triple vitrage, qui est également un très bon isolant thermique et phonique, il se compose de trois plaques de verres, intercalées par deux couches remplies d’air ou de gaz. Le triple vitrage s’adapte essentiellement aux maisons dites passives.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *